Grand Nord du Québec

Grand Nord du Québec

Programmes de formation collégiale dans le Grand Nord québécois

Depuis 2010, grâce à un partenariat avec la Régie régionale de la Santé et des Services sociaux du Nunavik, la Formation continue du Cégep Marie-Victorin est responsable des formations professionnelles offertes aux Inuits du Nunavik qui travaillent à la Direction de la protection de la jeunesse du Nunavik, dans les services de première ligne en travail social, pour les organismes communautaires liés au réseau de la santé et des services sociaux, ainsi que pour les Centres de santé du Nunavik.

Dans une perspective de développement des compétences, des formations sur mesure en travail social, en éducation spécialisée et en administration ont été élaborées spécifiquement pour les travailleuses et les travailleurs inuits du réseau de la Santé et des Services sociaux. Depuis 2018, ces formations sont également offerts aux employés Cris du Conseil Cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie-James.

Quatre programmes de formation collégiale créditée sont maintenant offerts aux communautés autochtones. Il s’agit des programmes Techniques de travail social (388.A0), Communication en relation d’aide (JLC.1Q), Communication en administration (LCA.F7) et Supervision en ressources humaines (LCA.9C).

Programmes

Attestation d'études collégiales en communication en relation d'aide (JNC.1Q)

  • Ce programme menant à une Attestation d'études collégiales (AEC) s'adresse au personnel œuvrant en protection de la jeunesse, dans les services sociaux de première ligne, les services de réadaptation auprès des jeunes ne difficulté et des organismes communautaires. Cette formation permet de développer des compétences de communication dans un contexte professionnel de relation d'aide.

    • Analyser les fonctions de travail de l'AEC Communication en relation d'aide
    • Communiquer avec la clientèle et au sein d'une équipe de travail
    • Communiquer avec des personnes en situation de crise
    • Protéger son intégrité personnelle
    • Appliquer les compétences de l'AEC Communication en relation d'aide


    Dans le cadre de ce programme de formation créditée, les formateurs expérimentés du Cégep Marie-Victorin supervisent les étudiants sur une base individuelle.

  • Pour pouvoir s'inscrire à ce programme crédité, les personnes intéressées doivent d'abord se joindre à un programme préparatoire d'intégration professionnelle (PI Training).

    Programme préparatoire d'intégration professionnelle (PI Training)

    L'objectif de ce programme est de développer les habiletés de base de communication en relation d'aide
    Ce programme d'intégration professionnel est offert principalement en anglais, mais les étudiants francophones peuvent effectuer leurs travaux en français. Cette formation est offerte chaque année de septembre à avril selon un horaire de trois jours chaque mois.

    La durée de ce programme préparatoire varie selon le rythme de chaque étudiant. La première année de formation permet d'aborder la psychologie du développement, la communication avec la clientèle et au sein d'une équipe de travail, les techniques de communication en prévention du suicide et le développement professionnel en relation d'aide.

    Les travaux individuels et collectifs réalisés lors de cette formation préparatoire seront conservés pour être utilisés lors de la formation créditée visant la certification des participants. À cette fin, les participants tiendront un journal de formation afin de favoriser le développement professionnel et la reconnaissance des acquis et des compétences de communication en relation d'aide.

    Une formation pour se développer sur le plan professionnel et favoriser la cohésion des milieux de travail.

  • Pour les travailleuses et les travailleurs du domaine de la santé et des services sociaux qui souhaitent développer les habiletés suivantes :

    Communication avec la clientèle et au sein d’une équipe de travail, communication en situation de crise et intervention en contexte suicidaire, développement professionnel et intégrité personnelle.

Attestation d'études collégiales en communication en administration (LCA.F7)

  • Ce programme menant à une Attestation d'études collégiales (AEC) s'adresse au personnel administratif et permet de développer des compétences de communication et d'organisation du travail.

  • Pour les travailleuses et les travailleurs du domaine de l’administration qui souhaite développer les habiletés suivantes :

    Organisation du travail, communications professionnelles et travail en équipe, utilisation des logiciels (Word, Excel, PowerPoint) gestion de projet et rédaction d’affaires en anglais.

    • Analyser les fonctions de travail de l'AEC Communication en administration
    • Utiliser, à des fins administratives, les possibilités des logiciels d'exploitation et d'application courante
    • Communiquer et interagir dans un contexte de gestion et d'approche client
    • Communiquer en anglais dans un contexte d'affaires
    • Gérer un projet


    Dans le cadre de ce programme de formation créditée, les formateurs expérimentés du Cégep Marie-Victorin supervisent les étudiants sur une base individuelle

  • Pour pouvoir s'inscrire à ce programme crédité, les personnes intéressées doivent d'abord se joindre à un programme préparatoire d'intégration professionnelle (PI Training).

    Programme préparatoire d'intégration professionnelle (PI Training)

    L'objectif de ce programme est de développer les habiletés de base en communication et en administration
    Ce programme d'intégration professionnel est offert principalement en anglais, mais les étudiants francophones peuvent effectuer leurs travaux en français. Cette formation est offerte chaque année de septembre à avril selon un horaire de trois jours chaque mois.

    La durée de ce programme préparatoire varie selon le rythme de chaque étudiant. La première année de formation permet de s'initier aux techniques de communication, au travail en équipe, à l'utilisation des logiciels Word, Excel, PowerPoint, à la gestion de projet, à l'anglais écrit des affaires et à l'organisation du travail.

    Les travaux individuels et collectifs réalisés lors de cette formation préparatoire seront conservés pour être utilisés lors de la formation créditée visant la certification des participants. À cette fin, les participants tiendront un journal de formation afin de favoriser le développement professionnel et la reconnaissance des acquis et des compétences en communication et administration.

    Une formation pour se développer au plan professionnel et favoriser la cohésion des milieux de travail.

Attestation d'études collégiales en supervision en ressources humaines (LCA.9C)

  • La personne diplômée de la présente AEC pourra utiliser des habiletés de gestion afin d’encadrer et de former des équipes de travail dans des organisations inuites et autochtones. En s’appuyant sur une bonne compréhension de son rôle de supervision des ressources humaines, la personne finissante utilisera des outils formels d’organisation du travail qui lui permettront de participer à l’atteinte des objectifs de l’organisme qui l’emploi, tout en respectant ses limites personnelles et professionnelles. Elle saura résoudre des problèmes techniques liés à l’organisation de son milieu de travail et elle saura fixer des objectifs de développement fondés sur une bonne compréhension des forces et des limites des personnes qui œuvrent dans son organisation. En prenant la responsabilité d’activités de mentorat, la personne diplômée de l’AEC Supervision en ressources humaines favorisera le développement professionnel des personnes et des équipes de travail en assumant un rôle d’encadrement et de formation du personnel. Dans un projet d’intégration, qui constituera le stage final du programme d’AEC, elle démontrera qu’elle sait superviser son milieu de travail en valorisant une approche qualité.

  • Pour les travailleuses et les travailleurs inuits qui souhaitent devenir coordonnatrice, coordonnateur ou chef d’équipe en développant des habiletés de:

    Planification et animation de formations, mentorat, supervision d’une équipe de travail, résolution de problèmes et communication en milieu de travail dans les organisations du Nunavik.

    • Se situer au regard de la profession et de la démarche de formation
    • Gérer ses activités professionnelles
    • Résoudre des problèmes techniques
    • Encadrer le personnel
    • Mettre en place et superviser le service à la clientèle selon l’approche qualité

Diplôme d'études collégiales en techniques de travail social (388.A0)

  • Le technicien en service social intervient auprès de personnes de tous âges et de tous milieux aux prises avec divers problèmes sociaux. Ces problèmes particuliers, qui découlent des conditions de vie et des inégalités sociales, se manifestent par la pauvreté, la perte d'emploi, la violence familiale et conjugale, les difficultés d'adaptation, la perte d'autonomie, l'isolement, le suicide et la toxicomanie. Les techniciens en service social aident ces personnes, familles, groupes et communautés à répondre à leurs besoins, à promouvoir et à défendre leurs droits et à favoriser le changement social.

    Les techniciens de service social travaillent généralement dans des établissements relevant du ministère de la santé et des services sociaux, tels que les centres de jeunesse, les centres de services communautaires locaux, les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée et les centres de réadaptation. Ils peuvent également être employés par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec ou par des commissions scolaires. Enfin, les techniciens en service social peuvent également travailler dans des organismes communautaires tels que les centres communautaires, les refuges, les groupes de soutien, les groupes de défense des droits de la personne et les groupes d'éducation publique.

    Ces techniciens travaillent souvent au sein d'une équipe multidisciplinaire et font preuve d'une grande autonomie dans la réalisation des interventions. Bien que les tâches qui lui sont confiées varient en fonction de son environnement de travail, le technicien en service social a la responsabilité ultime de choisir la meilleure façon d'intervenir dans les différentes situations.

    Le technicien de service social travaille le plus souvent directement avec les individus, les familles, les groupes et les communautés. Les objectifs d'intervention qu'il se fixe varient en fonction de la situation et peuvent inclure : la prévention des situations problématiques, la résolution des problèmes en aidant les individus à effectuer des changements, ou la promotion d'un changement collectif. Parce que leur travail consiste principalement à soutenir les individus dans leur environnement et à viser une réinsertion sociale réussie, les techniciens en service social se retrouvent souvent à contribuer au développement de ressources et de services de toutes sortes pour favoriser le développement social et communautaire global (Les Cégeps du Québec).

  • Pour préparer les techniciens des services sociaux à ce mandat complexe, un diplôme d'études collégiales en services sociaux (388.A0) met l'accent sur le développement des compétences suivantes :

    • 0188 Examiner les fonctions d'un travailleur social
    • 0189 Étudier les ressources publiques et communautaires en matière de services sociaux
    • 018A Établir une relation d'aide
    • 018B Analyser les liens entre les problèmes sociaux, les politiques sociales et les interventions sociales
    • 018C Analyser la législation sociale
    • 018D Évaluer les besoins et les ressources d'un individu
    • 018E Évaluer les dimensions éthiques de l'intervention
    • 018F Réaliser un entretien
    • 018G Animer un groupe
    • 018H Effectuer une recherche sociale
    • 018J Effectuer des interventions de travail de groupe
    • 018K Évaluer les besoins et les ressources d'une famille
    • 018L Évaluer les besoins et les ressources de groupes sociaux
    • 018M Orienter les personnes vers les services compétents
    • 018N Défendre les droits individuels et collectifs
    • 018P Réaliser des interventions psychosociales auprès d'individus ou de familles
    • 018Q Fonctionner au sein d'une équipe
    • 018R Effectuer des interventions communautaires
    • 018S Élaborer un plan de service ou un plan d'action
    • 018T Participer au développement et à la coordination des services et des ressources
    • 018U Protéger son bien-être personnel
    • 018V Réaliser des interventions dans un contexte socio-judiciaire
    • 018W Réaliser des interventions auprès de personnes en situation de crise
    • 018X Réaliser des interventions selon une approche généraliste
  • Chaque programme collégial comporte une composante de formation générale commune à tous les programmes. Les objectifs de la formation générale sont de fournir aux étudiants un noyau culturel commun, de les aider à apprendre et à développer des compétences génériques et de favoriser des attitudes souhaitables. L'objectif est d'éduquer les étudiants, de les préparer à leur rôle de membres responsables de la société et de leur permettre de partager un héritage culturel commun.

    Pour obtenir un diplôme d'études collégiales en service social (388.A0), les étudiants doivent également compléter la version anglaise du programme de formation générale (081.04) élaboré par le Cégep Marie-Victorin et reconnu par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec.

Équipe

20231107 Equipe Grand Nord 09 Marie Ève Ducharme

Marie-Ève Ducharme

Conseillère pédagogique

Personnes diplômées

2019-2020

    • Pasa Anauta
    • Tamika Crosbie
    • Lucy Idlout
    • Winnie Ittukallak
    • Susie Kasadluak
    • Jennifer Mina
    • Maina Qumaluk
    • Annie Tukala
    • Annie Tukalak
    • Lisa-Louie Ittukallak
    • Colleen Atsynia
    • Laurie Ann Georgekish
    • Bonnie Matches
    • Jennifer Victoria Moar
    • Gary Petagumskum
    • Dennis Quachegan
    • Norma Jean Saganash
    • Lizzie Ann Stephen
    • Eileen Coonishish
    • Daisy Fireman
    • Christopher Cromarty
    • Margaret Dick
    • Shauna Dowling
    • Lillian Fleming
    • Lisa House
    • Tina Iserhoff
    • Geneva Matthew
    • Patricia Matthew
    • Sarah Menarick
    • Hazel Pelletier
    • Pamela Petagumskum
    • Caroline Rabbitskin
    • Lillian Rabbitskin
    • Marcia Snowboy
    • George Swallow
    • Allison Tomagatick

2018-2019

    • Emily Aragutak
    • Ayagutak Alexander-May
    • Minnie Annanack
    • Daisy Cooper
    • Susan Matt
    • Larry May
    • Stacey Ningiuruvik-Turner
    • Lizzie Sakiagak
    • Susie Sakiagak
    • Katsuak Saviadjuk
    • Elisapi Saviakjuk
    • Sapina Snowball
    • Mark Tasse
    • Mary Toomas
    • Mina Esperon
    • Angaaraq Grey
    • Susan Ikey 
    • Brooke Price
    • Siasie Saviakjuk
    • Annie Martha Goguen Tukkiapik
    • Sarah Johannes
    • Pasha Keelan
    • Louisa Yuliusie Padlayat

2017

    • Lizzie Alaku 
    • Sylvie Breton
    • Noah Kakayuk
    • Joanna Robertson
    • Betsy Sakiagak
    • Matiusie Saviadjuk
    • Maggie Angnatuk 
    • Mary Cooper 
    • Sarah Novalinga
    • Jenny Tulugak 
    • Maggie Tulugak 

Nous joindre

514 325-0150, poste 2064

Ces programmes sont offerts en anglais seulement.