Utilisation de l’intelligence artificielle

À savoir (et à lire) avant d'utiliser l'intelligence artificielle

La Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIEA) du Cégep Marie-Victorin définit notamment comme fraude l’utilisation de matériel non autorisé. Cela est valable pour l’intelligence artificielle (IA, comme par exemple les outils Microsoft 365 Copilot, ChatGPT, Midjourney, etc.). Au Cégep Marie-Victorin, l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas permise pour les évaluations sommatives, à moins d’une indication contraire dans le plan de cours ou dans les consignes écrites d’une modalité d’évaluation.

Les générateurs de texte ne possèdent pas de connaissances réelles, ils se basent sur des modèles statistiques pour générer des réponses, ce qui ne garantit pas l'exactitude de chaque affirmation. Il est important de les considérer comme des outils qui peuvent produire des informations qui semblent plausibles, mais qui nécessitent une vérification. Vérifiez toujours vos sources. Si celles-ci sont disponibles, prenez-les en notes pour la bibliographie. Si vous ne pouvez pas vérifier les faits, les informations sont inutiles.

Dépliant sur l'intelligence artificielle à télécharger (PDF)

Utiliser les outils d'IA de manière responsable

Pour utiliser les outils d’IA de manière responsable, vous devez suivre ces directives :

  • Utilisez les outils d’IA uniquement à des fins autorisées. Au Cégep Marie-Victorin, les outils d'IA ne sont pas autorisés pour les évaluations sommatives, sauf autorisation explicite de la personne responsable de cours.

  • Assurez-vous que vous disposez des autorisations nécessaires. Certains outils d'IA nécessitent la création de comptes, avec des versions payantes ou non.

  • Vérifiez l’exactitude des informations générées par l’IA. Les outils d’IA peuvent parfois générer des informations inexactes ou trompeuses. Il est important de recouper toutes les informations générées par l’IA avec d’autres sources.

  • Soyez conscient du potentiel de biais. Les outils d’IA sont formés sur des données, et ces données peuvent parfois être biaisées. Il est important d’être conscient de ce potentiel de biais et d’utiliser les outils d’IA de manière critique.

  • Citez correctement les sources de l’IA. Lorsque vous utilisez des outils d'IA pour générer du texte ou d'autres contenus, vous devez citer correctement les sources. Cela inclut la citation de l'outil d'IA lui-même, ainsi que de toute autre source utilisée par l'outil pour générer le contenu.

Outil pour une utilisation intègre de l'intelligence artificielle

  • Si NON, l'utilisation de l'intelligence artificielle n'est pas autorisée dans ces conditions.

    Si OUI, l'utilisation de l'intelligence artificielle est permise si les autres questions permettant de valider son utilisation en toute sécurité et de manière éthique ont été validées.

    *****

    Selon la PIEA du Cégep Marie-Victorin, utiliser du matériel non autorisé pendant une évaluation constitue de la fraude. Cela s’applique à l’intelligence artificielle comme Copilot, ChatGPT, Midjourney, etc. 

    Ces outils ne doivent pas être utilisés pour les évaluations sommatives, sauf permission explicite dans le plan de cours ou les consignes. Avant d’avoir recours à une IA pour un travail académique, assurez-vous d’obtenir l’autorisation préalable de vos professeurs. 

    Ne prenez pas le risque d'enfreindre les règles d'évaluation du Cégep. Mieux vaut vérifier que d'utiliser une IA sans autorisation et risquer des sanctions pour fraude.

  • Si NON, l'utilisation de l'intelligence artificielle n'est pas autorisée dans ces conditions.

    Si OUI, l'utilisation de l'intelligence artificielle est permise si les autres questions permettant de valider son utilisation en toute sécurité et de manière éthique ont été validées.

    *****

    Face aux normes de sécurité de l’information du gouvernement canadien, certains outils d’IA, notamment ceux hébergés sur des serveurs américains, posent des risques pour la confidentialité. La collecte de données à grande échelle par ces systèmes soulève des enjeux majeurs en matière de confidentialité, impliquant l’accès à des informations personnelles variées. Ces pratiques peuvent mener à la création de profils détaillés et à l’exploitation abusive des données.

    Pour protéger vos informations :

    • Ajustez régulièrement vos paramètres de confidentialité.
    • Limitez le partage de données.
    • Chiffrez les données sensibles.
    • Évitez de divulguer des informations personnelles.
    • Comprenez l’utilisation des données par les systèmes d’IA.

    Le cégep, via Office365, offre une version de Copilot requérant une connexion avec votre adresse courriel institutionnelle, garantissant ainsi la sécurité de vos données personnelles. Les informations recueillies par ce système restent confidentielles, sans réutilisation pour l’apprentissage machine ou vente à des fins commerciales : https://copilot.microsoft.com/

  • Si NON, l'utilisation de l'intelligence artificielle n'est pas autorisée dans ces conditions.

    Si OUI, l'utilisation de l'intelligence artificielle est permise si les autres questions permettant de valider son utilisation en toute sécurité et de manière éthique ont été validées.

    *****

    Les IA génératrices telles que ChatGPT (version GPT-3.5) fascinent, mais reposent sur des probabilités issues de données d'entraînement, sans réelle compréhension du sens. Leur objectif n'est pas la vérité, mais des réponses statistiquement probables. Cela peut engendrer des erreurs, des "hallucinations" ou encore des faits inventés. De plus, ces outils peuvent facilement fournir des sources incorrectes ou inexistantes.

    Selon une étude de l'université de Hong Kong, ChatGPT est pertinent dans seulement 64% des cas, suscitant des inquiétudes. Votre esprit critique est crucial; utilisez les IA avec prudence. Développez votre capacité à discerner leurs limites pour éviter les pièges potentiels. 

    La rigueur intellectuelle et la validation des informations sont essentielles pour une exploitation éthique des IA. Vérifiez toujours vos sources; sans vérification, l'information est inutile.

  • Si NON, l'utilisation de l'intelligence artificielle n'est pas autorisée dans ces conditions.

    Si OUI, l'utilisation de l'intelligence artificielle est permise si les autres questions permettant de valider son utilisation en toute sécurité et de manière éthique ont été validées.

    *****

    Formés sur des données internet souvent biaisées, les outils d’IA risquent de générer des contenus discriminatoires ou stéréotypés. L’intégration croissante de l’IA dans notre quotidien exige de nous un esprit critique, particulièrement vis-à-vis des biais inhérents à ces technologies

    Pour détecter ces biais, interrogez-vous sur l’origine des données, la logique algorithmique et la représentativité des résultats. Une vigilance accrue est nécessaire face aux biais liés au genre, à l’ethnie ou à la culture. 

    En aiguisant cette vigilance, nous œuvrons pour une IA responsable, équitable et juste, et nous nous engageons activement dans l’élaboration d’un avenir numérique éthique.

  • Si NON, l'utilisation de l'intelligence artificielle n'est pas autorisée dans ces conditions.

    Si OUI, l'utilisation de l'intelligence artificielle est permise si les autres questions permettant de valider son utilisation en toute sécurité et de manière éthique ont été validées.

    *****

    Il peut être tentant d'utiliser des outils d’IA pour générer des citations et des références. Cependant, la validation de la véracité de ces sources est cruciale.

    Prenez le temps de vérifier chaque citation et référence en consultant les sources originales indiquées. Assurez-vous que les ouvrages et les auteurs existent réellement, et que les passages cités sont exacts. Croisez avec d'autres sources fiables pour confirmer la crédibilité des informations. Si une référence semble douteuse ou introuvable, ne l'utilisez pas, même si l'IA l'a générée.

    En faisant preuve de rigueur dans la validation de vos sources, vous garantissez l'intégrité et la qualité de vos travaux académiques. Certains outils d’IA sont plus fiables et donc plus efficaces pour des recherches documentaires que d’autres. Certains fournissent des références existantes, d'autres des articles scientifiques. Apprendre à chercher, c’est aussi apprendre à choisir les bons outils de recherche !

  • Lorsque l'utilisation d'outils d'intelligence artificielle est autorisée dans un travail, il est nécessaire de citer correctement les extraits issus de ces outils.
    Considérant la nature non récupérable et non reproductible à l'identique des réponses des outils d'IA, le texte utilisé doit être cité textuellement, accompagnée d'une mention de référence ainsi que la requête que l'on a posée à l'IA.

    Pour savoir comment citer l'intelligence artificielle

La Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIEA) du Cégep Marie-Victorin définit notamment comme fraude l’utilisation de matériel non autorisé. Cela est valable pour l’intelligence artificielle (IA, comme par exemple les outils Microsoft 365 Copilot, ChatGPT, Midjourney, etc.). Au Cégep Marie-Victorin, l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas permise pour les évaluations sommatives, à moins d’une indication contraire dans le plan de cours ou dans les consignes écrites d’une modalité d’évaluation.

Outil pour une utilisation intègre de l'intelligence artificielle

De la fraude à l'usage responsable : trouver l'équilibre avec l'IA

Ce graphique illustre des utilisations possibles de l'intelligence artificielle par les élèves dans leurs travaux . Il met en évidence les pratiques allant de la fraude à un usage responsable et éthique des outils d'IA.

L'objectif est d'aider la communauté collégiale à réfléchir sur les bonnes pratiques permettant de tirer profit des opportunités offertes par l'IA, tout en préservant l'intégrité intellectuelle et le développement des compétences.

Les exemples présentés montrent qu'il existe de multiples façons d'intégrer l'IA comme soutien à l'apprentissage. La clé est de trouver le bon équilibre, en cultivant l'esprit critique et la transparence sur l'utilisation de ces outils.

De la fraude à l'usage responsable : trouver l'équilibre avec l'IA

Citer l'intelligence artificielle

  • EN STYLE APA

    • (Personne autrice, Année).
    • Exemple : (OpenAI, 2021).

    EN STYLE TRADITIONNEL (DIONNE), avec note de bas de page

    • [1] PERSONNE AUTRICE, « Titre du document », dans Nom du robot [intelligence artificielle], date, adresse URL
    • Exemple : [1] OPENAI, « Sondage Bibliothèque Cégep Québec », dans ChatGPT [intelligence artificielle], 13 novembre 2023, https://openai.com/blog/chatgpt
  • EN STYLE APA

    • Personne autrice. (Année). Titre du logiciel (Version X) [Type d’application ou de logiciel]. Éditeur. URL
    • Exemple : OpenAI. (2023). ChatGPT (version du 24 mai) [Grand modèle linguistique]. https://chat.openai.com/chat

    EN STYLE TRADITIONNEL (DIONNE)

    • PERSONNE AUTRICE, « Titre du document », dans Nom du robot [intelligence artificielle], date, adresse URL
    • Exemple : [1] OPENAI, « Sondage Bibliothèque Cégep Québec », dans ChatGPT [intelligence artificielle], 13 novembre 2023, https://openai.com/blog/chatgpt
  • Les règles pour citer les images créées par des outils d'intelligence artificielle ne sont pas encore bien établies dans les normes bibliographiques. Cependant, il existe des modèles que vous pouvez utiliser pour référencer ces images dans vos travaux.
    Il est vivement conseillé d'inclure un logo
    pour indiquer clairement l'utilisation de l'intelligence artificielle (VOIR LA SECTION PLUS BAS : transparence sur l'utilisation de l'IA).

    EN LÉGENDE D'UNE IMAGE :

    Photo d'un chat qui vient payer ses frais de retard dans une bibliothèque

    Note. Image générée à l'aide de l'invite « chat qui vient payer ses frais de retard dans une bibliothèque », par Microsoft, Copilot, 2024, (https://copilot.microsoft.com/).

    DANS UNE BIBLIOGRAPHIE : 

    Microsoft. (2024). Copilot [modèle d'intelligence artificielle générative]. https://copilot.microsoft.com

  • L'article répond à la question suivante : est-ce que vous devez citer l'outil d'intelligence artificielle (IA) que vous avez utilisé pour vos travaux de recherche au cégep ? Selon Dre Kristin Terrill, une spécialiste des services aux étudiants, la réponse dépend de la façon dont vous avez utilisé l'outil IA.

    Si vous avez utilisé un outil IA pour faire une grande analyse de tous les textes déjà publiés sur votre sujet (ce qu'on appelle une méta-analyse) ou pour collecter et analyser les données pour votre projet de recherche, vous devez absolument citer l'outil IA utilisé. C'est crucial pour que d'autres personnes puissent refaire la même démarche que vous par la suite.

    Cependant, si vous n'avez utilisé l'outil IA que pour vous aider à comprendre les grands thèmes de votre sujet ou pour vous aider à rédiger votre texte, vous n'avez pas besoin de citer cet outil. Vous restez l'auteur principal responsable du contenu final de votre travail, même si un outil IA vous a aidé dans le processus d'écriture.

    En résumé, vous devez citer les outils IA lorsqu'ils ont eu un impact direct sur la méthodologie ou les résultats de votre recherche. Mais vous n'avez pas à les citer s'ils n'ont fait que faciliter certaines étapes du processus.

    ARTICLE TRADUIT : https://collimateur.uqam.ca/co...

  • Dans le cadre de vos travaux, il est recommandé d'indiquer clairement si vous avez eu recours à des outils d'intelligence artificielle. Dans une démarche de transparence et d'éthique vis-à-vis de l'utilisation des technologies d'IA, des logos sont à votre disposition. 

    Vous pouvez les télécharger en effectuant un CLIC DROIT pour enregistrer l'image.

    Généré par l'intelligence artificielleAidé de l'intelligence artificielleNon-recours à l'intelligence artificielle

    Logos pour une utilisation transparente de l’intelligence artificielle © 2023 par Martine Peters sous la licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

Débuter avec des outils d'intelligence artificielle

  • Objectif

    Générateurs de texte pour dialoguer et fournir des informations générales.

    Fiabilité

    Peut inclure des erreurs ou des biais.

    Utilité

    - Rédaction
    - Brainstorming
    - Traduction
    - Conversation

    À vérifier

    - Valider les faits
    - Vérifier les sources.
    - Ne pas utiliser comme source unique pour des travaux.

  • https://www.perplexity.ai/

    Objectif

    Moteur de recherche et outil de brainstorming pour générer des idées et explorer des concepts.

    Fiabilité

    Informations correctes avec des sources citées.

    Utilité

    - Recherche
    - Explication de concepts
    - Exploration

    À vérifier

    - Valider les sources
    - Ne pas utiliser comme source unique pour des travaux.
  • https://elicit.com/

    Objectif

    Outil de recherche scientifique et de synthèse pour fournir des réponses basées sur des sources vérifiables.

    Fiabilité

    Les références dirigent vers des articles scientifiques.

    Utilité

    - Recherche
    - Accès à des articles scientifiques
    - Synthèse

    À vérifier

    - S'assurer de l'accès aux articles.

  • https://consensus.app/search/

    Objectif

    Moteur de recherche basé sur des données probantes, qui répond à une question posée.

    Fiabilité

    Les références dirigent vers des articles scientifiques et des études réelles.

    Utilité

    - Recherche
    - Accès à des articles scientifiques
    - Synthèse

    À vérifier

    - S'assurer de l'accès aux articles.

  • N’hésitez pas à télécharger le document de référence comprenant les onze fiches descriptives sur des outils d’intelligence artificielle, produites par le Carrefour de l’enseignement et de l’apprentissage de l’UQAC.
    https://collimateur.uqam.ca/co...

Ressources sur l'IA

  • Chaque semaine, recevez une sélection des meilleurs articles pour le collégial en matière d'intelligence artificielle en éducation. En vous inscrivant, vous pourrez enrichir vos pratiques pédagogiques et rester informés des avancées dans le domaine en constante évolution.

    Vous pouvez aussi accéder directement à la sélection des articles précédents.

  • Ce guide a pour but de vous aider à répondre à ces questions en abordant les thèmes suivants sur ChatGPT :

    • Définitions
    • Principaux enjeux
    • Respect de l'intégrité académique
    • Utilisations
    • Identification des forces et faiblesses
    • Compte et interface
    • Invites efficaces
    • Pensée critique
    • Ressources

    Utilisation de ChatGPT en contexte universitaire

  • Le cours présente une synthèse pragmatique de la veille et vise un public large afin de répondre à 3 questions à l'aide de différentes activités :

    • Module 1 - Comment utiliser ChatGPT efficacement? (Exercices pratiques, forums de partage)
    • Module 2 - Quelles sont les limites et considérations éthiques de l'outil? (Lectures, forums de discussions, réflexions)
    • Module 3 - Où se situe l'outil par rapport à l'IA au sens large? (Partage de ressources)

    EDUlib de l'UdM

  • Le Conseil de l’Innovation du Québec marque une étape cruciale dans la réflexion sur l’intelligence artificielle (IA) avec son rapport "Prêt pour l’IA". Le rapport identifie 12 recommandations principales et 25 complémentaires autour de 5 axes : encadrer, anticiper, former, propulser et positionner. Il intègre des préoccupations mondiales tout en étant fidèle aux valeurs québécoises, soulignant l'importance d'une approche centrée sur l'humain et de politiques innovantes tout en protégeant les citoyens. 

    Le rapport appelle à un dialogue ouvert sur l’IA, garantissant une diversité de voix pour un développement éthique, durable et responsable, en alignement avec les valeurs collectives du Québec, visant à maintenir le statut de leader mondial en IA.

  • Le Conseil supérieur de l’éducation et Commission de l’éthique en science et en technologie présentent les travaux de réflexion et d’analyse portant sur les enjeux pédagogiques et éthiques soulevés par les usages de l’IA générative en enseignement supérieur. 

    Le rapport présente 20 recommandations dans le but d’assurer une utilisation judicieuse de l’IA générative dans les collèges et les universités du Québec si une normalisation de son usage venait à se produire.

    Thèmes abordés : 

    • Intelligence artificielle générative
    • Enseignement supérieur
    • Enjeux pédagogiques
    • Alignement pédagogique
    • Compétence numérique
    • Information (Qualité)

Adapter les évaluations avec des outils d'IA

  • Transparence et discussion. Encouragez une discussion ouverte sur l'utilisation éthique de l'IA dans les travaux . Établissez des lignes directrices claires sur ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Cela favorise une culture d'intégrité intellectuelle.

    Formation continue
    Restez à jour sur les derniers développements de l'IA et les meilleures pratiques pour l'intégrer dans l'enseignement et l'évaluation. Participez à des formations et des ateliers pour acquérir de nouvelles compétences et stratégies. Inscrivez-vous à la veille informationnelle sur l'IA.

    • Comparer à des événements locaux ou personnels : Demandez de travailler sur un sujet en le comparant à un événement local, régional ou personnel. Cela rend le plagiat plus difficile car les réponses seront uniques et spécifiques à chaque étudiant.
    • Comparer à des médias sans relation directe : Encouragez à comparer le sujet à un média sans relation directe, comme un film, un podcast, un documentaire ou une chanson. Cela nécessite une réflexion critique et une analyse personnelle.
    • Réponses contextualisées : Exigez des réponses qui intègrent des éléments étudiés en cours, ce qui oblige les personnes étudiantes à appliquer leurs connaissances spécifiques.
    • Sujets moins connus : Choisissez des sujets moins connus ou plus locaux pour réduire les chances de trouver des réponses toutes faites en ligne.
    • Liste de sujets renouvelée : Fournissez une liste de sujets différente chaque année pour éviter la réutilisation des travaux des années précédentes.
    • Vocabulaire particulier : Utilisez un vocabulaire spécifique au cours afin que les personnes étudiantes puissent expliquer les concepts abordés en classe.
    • Référence vues en classe : Demandez des références explicites à des cas ou théories étudiés en classe pour vérifier l'assimilation des contenus.
    • Réflexion personnelle : Ajoutez une section de réflexion personnelle en incluant des observations, des comparaisons ou des opinions.
    • Limiter les ressources en ligne : Privilégiez l'utilisation de livres de la bibliothèque (imprimés ou numériques) et limitez les ressources Internet pour encourager des recherches plus approfondies.
    • Compte-rendu des lectures : Exigez un compte-rendu détaillé des lectures pour vérifier la compréhension et l'engagement.
    • Formats variés : Diversifiez les modes d'évaluation en incluant des présentations orales, des projets pratiques, des démonstrations, des travaux en format vidéo, podcast, affiche... Cela réduit les possibilités de tricherie par l'IA et permet d'évaluer des compétences que l'IA ne peut pas facilement reproduire.
    • Étapes de recherche et de rédaction : Insérer des échéances pour identifier un sujet, élaborer un plan, rédiger un brouillon, concevoir une bibliographie, corriger une version annotée, présenter la version finale...
    • Rapports de recherche et d'avancement : Demandez des rapports de recherche, des rapports d'avancement et des tableaux de bord pour suivre la progression des travaux et rester à jour dans le cours.
    • Références variées : Exigez des références variées avec des attentes particulières concernant les types de documents ou les dates récentes, incluant des hyperliens ou des annexes.
    • Références spécifiques : Demandez (par exemple) deux sources sur des sites gouvernementaux, deux livres imprimés de la bibliothèque, deux articles de journaux sur Eureka, deux articles scientifiques sur Érudit, un entretien avec un professionnel ou une enquête personnelle...
    • Bibliographie détaillée : Demandez une bibliographie détaillée, commentée, variée et récente pour vérifier la diversité et la pertinence des sources utilisées.
    • Rédaction en classe : Organisez des sessions de rédaction en classe pour connaître le niveau d’écriture et le nombre de fautes par paragraphe.
    • Présentation orale : Demandez de faire une présentation orale pour valider leurs connaissances et leur compréhension du sujet.
    • Avoir un échantillon de référence avec l'aide de l'IA : En tout transparence, demandez de rédiger un court texte de présentation personnelle en classe. Cet exercice servira de base pour établir un comparatif de leur style d'écriture naturel.
    • Entretiens individuels : Planifiez des entretiens individuels pour discuter des travaux et vérifier la compréhension du sujet. Cela permet de détecter les incohérences potentielles avec le contenu généré par l'IA.
    • Évaluation par les pairs : Impliquez-les dans l'évaluation, mais formez-les d'abord à reconnaître le contenu généré par l'IA. Ils pourront ainsi détecter les éventuelles utilisations inappropriées de l'IA dans les travaux.