Retour

Le Cabaret du Grand POWPOW s’invite à l’Exil

Image 20231101 162313 c81d0aa4

Croyait-on avoir tout vu au Cégep Marie-Victorin ? Le 1er novembre dernier, les limites du possible ont été repoussées grâce au Cabaret du Grand POWPOW, initiative de l’enseignante d’Arts visuels Amélie Pellerin!

Toute la communauté du Cégep a été conviée à présenter ce qu’elle avait besoin d’extérioriser ; la vie a résonné d’autant plus fort que cette édition du cabaret était placée sous le signe de la mort, fêtée en grande par el altar de los muertos, l’autel dédié aux personnes défuntes, monté tout à côté de la scène. Les étudiantes et étudiants de l’option langues, guidées et guidés par leur enseignante Nathalie Lafond, ont ainsi perpétué avec soin une pure tradition mexicaine.

La table était mise pour des poèmes lus avec passion, un dinosaure gonflable, des chansons enveloppantes ou cathartiques, du maïs soufflé mâché dans le micro, un drap contour noir qui arpente les corridors… La communauté se pince encore! Le cabaret a émis un dernier POWPOW à l’extérieur, dans le recueillement d’une cinquantaine de personnes formant un cercle autour de Christophe Scott, enseignant en Arts visuels, concentré à peindre des mots sur une toile qu’il a suspendue entre deux pins sur le campus.

Cette performance à contribution collective hors norme fut d’une grande réussite!